Yöneticiler ve Meraklılar için 7 Linux Bağlantı Noktası Tarayıcı

7 scanners de ports Linux pour les administrateurs et les passionnés

⌛ Reading Time: 5 minutes

Les scanners de ports sont des outils qui aident les utilisateurs à identifier les ports ouverts sur un réseau informatique. Les administrateurs peuvent les utiliser pour examiner les politiques de sécurité et surveiller les services réseau. De plus, une abondance de scanners de ports Linux facilite la découverte d’informations réseau sensibles. Dans ce guide, nous examinons certains des meilleurs scanners de ports disponibles pour les utilisateurs de Linux. Les utilisateurs débutants peuvent les utiliser pour acquérir une expérience pratique de la sécurité réseau.

1. Nmap

Nmap, ou Network Mapper, est le principal outil d’analyse de ports depuis des décennies. Des professionnels de la cybersécurité aux administrateurs réseau, tout le monde utilise Nmap, même les méchants. Le vaste ensemble de fonctionnalités de Nmap en fait un choix approprié pour la reconnaissance. Vous pouvez utiliser Nmap pour vérifier les ports ouverts, découvrir les informations sur l’hôte, les messages de version, les actifs réseau, etc.

De plus, le moteur de script Nmap (NSE) le rend très personnalisable. Les utilisateurs chevronnés peuvent créer des scripts sophistiqués adaptés pour répondre aux exigences personnalisées à l’aide de NSE. Ne vous inquiétez pas si vous débutez, cependant. Vous pouvez choisir parmi un large éventail de scripts open source disponibles gratuitement et maintenus par la communauté. En bref, Nmap est le scanner de ports pour les personnes qui recherchent un scanner robuste, stable et riche en fonctionnalités.

2. Scanner IP en colère

Scanner IP en colère est un scanner de port Linux léger mais puissant. C’est un outil basé sur Java et fournit une interface graphique minimale. Angry IP Scanner est connu pour sa vitesse fulgurante. De plus, il exploite plusieurs threads pour accélérer encore plus le processus de numérisation. Pour ce faire, il crée un fil d’analyse distinct pour chaque analyse.

  Scanner de port IP en colère

Vous pouvez également utiliser cet outil pour collecter des informations supplémentaires sur l’hôte. Angry IP Scanner peut déterminer les noms d’hôte, les adresses MAC et même les services Web dans certains cas. Vous pouvez stocker le résultat de l’analyse dans plusieurs formats, notamment en texte brut, CSV et XML.

3. Carte des sables

Carte des sables est un scanner de ports open source construit sur le moteur Nmap. Il est surnommé “Nmap sous stéroïdes” en raison de ses fonctionnalités innovantes et de sa vitesse ultra-rapide. De plus, Sandmap est livré avec plus de 30 modules et 400 profils de numérisation. Vous pouvez tirer parti des fonctionnalités avancées de Nmap sans savoir comment elles fonctionnent. Cela fait de Sandmap une excellente option pour les amateurs.

Carte de sable du scanner de ports Linux

Outre des scripts puissants, Sandmap prend également en charge le réseau TOR et les chaînes de proxy, ce qui en fait une option appropriée pour les utilisateurs soucieux de la confidentialité. Si vous recherchez un scanner de ports Linux simple mais solide, essayez Sandmap.

4. Licorne

Licornescan est un puissant outil de collecte d’informations qui peut être utilisé pour l’analyse des ports. Une communauté active de chercheurs en sécurité contribue à Unicornscan, il offre donc plusieurs fonctionnalités de pointe. Unicornscan utilise un flux de travail asynchrone pour la numérisation des ports. Cela l’aide à mieux évoluer et à surveiller une vaste gamme de systèmes sans aucun problème.

Outil de mise en réseau Unicornscan

Certaines de ses autres fonctionnalités incluent le filtrage PCAP, l’analyse des réponses, la prise en charge des bases de données relationnelles et des modules personnalisés. Ses fonctionnalités d’identification des composants robustes aident à découvrir les ressources du réseau. Dans l’ensemble, Unicornscan est un choix solide pour les utilisateurs Linux avancés et les professionnels de la sécurité.

5. Netchat

Netchat est un outil de mise en réseau extrêmement puissant avec des fonctionnalités de numérisation de ports intégrées. Il offre une excellente prise en charge du débogage réseau. Cela permet d’identifier les ports et services intéressants. De plus, Netcat est pré-installé dans presque tous les systèmes Unix, ainsi, les utilisateurs n’ont pas besoin d’installer d’outils ou de configurations supplémentaires pour Netcat.

Netcat pour Linux

Vous pouvez également utiliser Netcat pour créer des proxys, effectuer des requêtes Web, transférer des fichiers cryptés, etc. Dans l’ensemble, c’est le couteau suisse des outils de réseau Linux avec une utilisation pratique en reconnaissance.

6. Scanner Zeus

Scanner Zeus est un outil de surveillance avancé qui offre des fonctionnalités pour l’analyse des ports, la recherche whois et l’évaluation de la vulnérabilité. Son puissant moteur d’analyse facilite l’analyse des URL. Certaines de ses autres fonctionnalités incluent l’exécution de dorks Google, l’identification des pare-feu et le contournement des interdictions IP.

Scanner de ports Linux Zeus

De plus, la licence open source de cet outil permet d’étendre et de modifier facilement les fonctionnalités. Si vous recherchez des outils de reconnaissance avancés, essayez Zeus Scanner.

7. Voûte

Sauter est un outil de test d’intrusion riche en fonctionnalités avec des capacités d’analyse de port robustes. Les administrateurs peuvent également utiliser cet outil pour la collecte d’informations, le floutage et l’exploration de sites Web. Il s’agit d’un scanner de ports Linux basé sur Python, vous devez donc avoir Python 3 sur votre machine.

Scanner de port de coffre-fort

Vault propose plusieurs méthodes d’analyse des ports, notamment l’analyse ACK, FIN et XMAS. De plus, ses fonctions d’analyse du système d’exploitation et d’analyse SSL peuvent faire gagner un temps considérable aux professionnels de la sécurité.

Emballer

Linux propose de nombreux scanners de ports intéressants pour les passionnés de sécurité. Des outils comme Nmap sont devenus un utilitaire incontournable pour les professionnels. D’un autre côté, des projets plus récents tentent de combler l’écart entre les scanners de ports traditionnels et les scanners de vulnérabilité riches en fonctionnalités. Pendant ce temps, vous pouvez également apprendre à utiliser un scanner de vulnérabilités sous Linux.

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.