Revue LXDE : Léger comme une plume

Revue LXDE : Léger comme une plume
⌛ Reading Time: 6 minutes

En ce qui concerne l’apparence et la convivialité d’une distribution Linux, il existe un énorme choix disponible. Vous pouvez choisir des environnements de bureau (DE) qui se concentrent sur l’esthétique ou ceux qui se concentrent sur l’efficacité totale. Pour ceux qui recherchent le summum de l’efficacité, LXDE est fait pour vous. Dans cette revue LXDE, nous couvrirons les bases de LXDE, comment l’utiliser, à quoi cela ressemble et quelques recommandations sur LXDE.

LXDE premières impressions

LXDE est composé de nombreux composants séparés, et beaucoup d’entre eux sont interchangeables. En tant que tel, cela peut sembler un peu décousu. Cependant, il y a une partie vraiment importante de LXDE que je veux ramener à la maison : c’est tellement vite. Même dans une machine virtuelle, j’ai l’impression d’utiliser un système bare metal. Il y a tellement de distributions LXDE qui visent des machines plus anciennes qu’il est tout à fait logique qu’elles soient capables de le faire. De plus, de nombreuses distributions LXDE sont assez belles, ce qui peut vraiment revitaliser un système plus ancien.

Bureau de menthe poivrée Lxde
Écran de verrouillage à la menthe poivrée Lxde

Expérience utilisateur LXDE

L’expérience utilisateur de LXDE peut varier énormément. Cependant, beaucoup suivent un paradigme de bureau très traditionnel avec un menu d’application hiérarchique et une fonction de recherche. Il existe également une barre d’état système avec mise en réseau, son et notifications, mais c’est là que s’arrêtent les similitudes. Peppermint Linux configure LXDE pour ressembler beaucoup à Cinnamon, tandis que LXLE garde les choses un peu plus GNOME 2. Cela témoigne de la nature modulaire de LXDE que les deux distributions peuvent faire un si bon travail avec un DE léger.

Écran de connexion Lxde Lxle
Bureau Lxde Lxle
Écran de verrouillage Lxde Lxle

Modularité

L’un des avantages de LXDE est sa nature modulaire. Linux consiste à bricoler et à choisir exactement ce que vous voulez, cela n’a donc que du sens. Un bon exemple est les gestionnaires de fenêtres – la valeur par défaut est Boîte ouverte, mais vous pouvez également utiliser Fluxbox, GlaceWM, et Xfwm si vous voulez.

C’est là qu’un utilisateur plus familier avec Linux avec des besoins spécifiques peut prospérer, car il est assez facile d’adapter votre expérience à ce que vous voulez. Toutes les parties de LXDE sont séparées et ne dépendent pas les unes des autres, vous pouvez donc faire des choix sur ce que vous voulez spécifiquement. Vous pouvez voir dans les exemples ci-dessus que les bureaux ne se ressemblent pas, mais ils sont tous les deux LXDE, avec juste des parties différentes.

Simplicité

C’est sans doute la meilleure partie de LXDE. Il ne s’agit pas de savoir quelles nouvelles fonctionnalités étonnantes existent, il ne s’agit pas de quelles applications folles sont installées avec, c’est juste une question de simplicité. Pas de cloches et de sifflets supplémentaires, juste quelque chose de léger et minimal pour prendre en charge le flux de travail que vous avez déjà. C’est ce qu’incarne LXDE. Vous pouvez, bien sûr, en ajouter un tas, mais cela va à l’encontre de l’objectif. Il est élégant dans sa simplicité. Pour les utilisateurs qui ont l’impression de lutter contre leur système pour le faire fonctionner pour eux, LXDE est un excellent point de départ.

Performance

C’est l’un des domaines où LXDE brille vraiment. Un nouveau démarrage de LXLE dans une machine virtuelle donne un peu plus de 250 Mo d’utilisation de RAM, avec une utilisation moyenne du processeur de 0,7%. Cela correspond parfaitement à ce que de nombreuses distributions LXDE proclament comme objectif principal, qui est de revitaliser les ordinateurs sous-alimentés et/ou anciens. LXLE, l’une des distributions testées pour cette revue, a cela comme marque principale sur son site Web. De plus, même dans une VM, les choses sont incroyablement rapides. J’ai l’impression de travailler avec un environnement de bureau complet comme KDE, mais la taxation du système est si minime que je pourrais l’exécuter sur n’importe quel matériel que je voulais.

Lxde Lxle Htop

Les inconvénients de LXDE

Comme c’est le cas avec tous les logiciels, LXDE n’est pas parfait. Pour les utilisateurs à la recherche de quelque chose d’esthétiquement attrayant, LXDE ne livre souvent pas. Il existe des outils supplémentaires que vous pouvez ajouter pour le rendre plus traditionnellement beau, mais ceux-ci ajoutent tous du poids, et avec le poids vient une flexibilité réduite dans le matériel. Il existe d’autres systèmes conçus pour du matériel ultra-ancien qui sont plus beaux, un peu comme Elive.

De plus, avec la modularité vient la fragmentation. Personnellement, j’aime quand mon environnement de bureau semble cohérent et que cette cohésion est reconnaissable. Je sais quand j’utilise GNOME ou Pantheon, mais c’est difficile à reconnaître quand je suis sur LXDE. Les choses sont tellement personnalisées et décousues que cela peut ressembler à Xfce ici et plus à MATE ici. Pour ceux qui recherchent une utilité et une fonctionnalité ultimes, cela peut ne pas vous importer, mais c’est difficile à comprendre pour moi.

Où faire l’expérience de LXDE

Il y a deux principaux concurrents pour les meilleurs endroits pour découvrir LXDE. Le premier est Menthe poivrée. Peppermint est un excellent choix pour ceux qui recherchent un bureau LXDE plus riche en fonctionnalités. Il ressemble et ressemble beaucoup à une combinaison de Xfce et de cannelle mais est plus léger que l’un ou l’autre, et le projet Peppermint a apporté quelques modifications au système qui le rendent beaucoup plus agréable à utiliser, comme le panneau de paramètres Peppermint pour apporter tous les paramètres à un endroit.

Lxde menthe poivrée Neofetch
Panneau de configuration de menthe poivrée Lxde

L’autre endroit pour découvrir LXDE est LXLE. Comme indiqué ci-dessus, il s’agit d’une interface de style plus GNOME 2/MATE, mais l’un des principaux avantages de LXLE est qu’elle maximise le sentiment de minimalisme qui caractérise LXDE. L’accent reste mis sur la rationalisation des choses, mais il ajoute plusieurs changements vraiment esthétiques, comme un thème d’icônes ElementaryOS qui met considérablement à jour l’apparence des choses.

Lxde Lxle Neofetch

Qui devrait utiliser LXDE

Quiconque recherche un environnement de bureau simple et hautement adaptable à vos préférences et à vos besoins devrait se tourner vers LXDE. C’est un pas au-dessus d’un gestionnaire de fenêtres en mosaïque en termes de fonctionnalités conviviales et de poids, mais pas de beaucoup, et cela vous donne une énorme flexibilité.

De plus, toute personne disposant d’un matériel particulièrement ancien bénéficiera de LXDE comme environnement de bureau.

Après avoir lu cette critique de LXDE, assurez-vous de consulter d’autres environnements de bureau, tels que GNOME, KDE et Pantheon, et découvrez certaines façons de personnaliser LXDE comme les lanceurs d’applications et les thèmes.

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.